L’arrivée de bébé, un bouleversement inimaginable


Bébé, Humeur, Maternité, Non classé / mercredi, novembre 7th, 2018

Salut !

Aujourd’hui je viens faire un article sur les premieres semaines avec bébé.

Donc après 3 jours de maternité où je me suis retrouvée guidée (enfin en réalité pas vraiment et j’avais l’impression de poser des questions bêtes), je ne m’attendais pas à la suite.

A la maternité on ne vous dit pas ce qui se passe après, comment faire après. J’ai osé poser la question et j’ai eu droit à une réponse pas sympa de la sage femme « vous faite votre vie normalement » ok cool sauf que non là ma vie n’est plus vraiment normale. Ma normalité d’avant bébé était celle d une femme active, en couple et libre de tout mouvement. Avec bébé, je dois mettre en place une nouvelle normalité, donc à la sortie de la maternité j’ai foncé vers l’inconnu et moi l’inconnu je n’aime pas.

Donc on repart avec notre petite merveille qui a dormi pendant 3 jours (contre-coup de sa naissance). Et à partir de ce moment je me suis retrouvée (seule, car papa travaillait et ne pouvais pas prendre son congés paternité, mais heureusement il rentrait à 14h30…) .. avec un petit être qui a besoin de moi, qui dépend de moi et qui a seulement les pleurs pour s’exprimer. Ce n’était pas la fatigue pour moi qui était le plus difficile à supporter, mais cette sensation d’être « vampirisée ».

Il ne voulait dormir que sur moi (et après on te dit “dors quand il dort”, mais ouiiiiii comment dormir avec un si petit être qui est lui même endormi sur soi ?! … on ne dort pas croyez moi !) , dans mes bras. Quand il s’endormait, je tentais de le déposer dans son lit et mon petit bébé ouvrait systématiquement les yeux à ce moment là. Je ne pouvais pas aller aux toilettes, me doucher, me faire un peu à manger car je devais le poser et donc cela signifiait des pleures dans la seconde.

Puis y a les coliques, ces fichues coliques. Face à elles je me suis sentie impuissante, voir mon bébé pleurer de longues minutes sans pouvoir le calmer ça me démolissait à chaque fois.

Et à tout cela vous ajoutez les hormones… (et en plus je n’ai pas allaité, donc pas du tout préparé à tout ca).

Et la canicule … aaaaah la canicule. J’aime pas la chaleur, elle n’a fait qu’empirer mon sentiment d’agacement et de malaise. Pourquoi l’année de la naissance de mon tout petit, une p***** de canicule est apparue ?!

Bien sur il y a des bébés très calmes qui dorment tout le temps, mais le miens n’était pas comme ça, et 3 mois après c’est toujours un défi de lui faire faire des siestes en journée, et il veut encore parfois les bras. Côté nuit par contre je n’ai jamais réellement eu à m’en plaindre, à part les 3 premiers jours à la maison quand le bébé sent la montée de lait et pleure quasiment tout le temps, il m’a fait des nuits super très rapidement. En gros les nuits étaient de 23h-2h / 2h-5h / 5h-8h.

Mais cette période passe vite, très vite et même si je l’ai mal vécu, 3 mois après je la regrette, car je me rends compte que je n’en ai pas profité comme je le devais, mais bon le cocktail fatigue/hormones/chamboulement(/canicule) à été explosif et je n’y étais psychologiquement pas préparée..

Le 1er mois que vous allaitiez ou non, vous devez être disponible 24h/24 pour votre bébé. Laissez tomber toute idée de faire des choses à la maison, lâchez prise (chose que je n’ai pas faite… je voyais le bordel s’accumuler, ne pas pouvoir manger normalement etc et ça a gâché mon 1er mois avec mon petit bout).

C’est le bazar, pas grave !

Vous ne vous êtes pas douchée ? Pas grave !

Vous mangez mal ? Et bien … tant pis !

Va falloir vous faire à cette idée, vous aller rester sur le canapé avec votre bébé, donc prévoyez à porter de main livres/télécommande/vivres (lol) et laisser vous porter. Profitez ! Et oui même moi je le dit enfin. Sur le moment quand on m’a dit ça j’avais envie d’etriper les gens, mais 3 mois après je le dit moi même, il faut en profiter.

Ça passe tellement vite en faite…

Puis n’oubliez pas que papa est là, laissez le faire les choses, s’occuper de bébé et de la maison. Pour ça aussi j’ai eu du mal à lâcher prise, quand il s’occupait de bébé et que moi je partais faire une sieste, je l’écourtais toujours, dès que j’entendais pleurer, ou pour ne pas « embêter papa » trop longtemps, ce qui est complètement débile car il voulait s’en occuper, il le demandait. J’ai fini par le comprendre et au cours du 2ème mois j’ai commencé à prendre réellement du plaisir et à profiter.

Et aujourd’hui, 3 mois après (quasiment 4) les nuits sont désormais bonnes (19h30-7h avec encore quelques variations), il va à la crèche et fait tellement de sourires… il attrape les objets, fait des câlins. Il a aussi attrapé sa 1ère gastro !

Donc vraiment, attendez vous à un grand bouleversement, et si vous n’y êtes pas prêtes dans votre tête, comme moi, cela peut être violent. Mais cela ne dure pas, après quelques semaines vous allez adorer regarder votre bébé s’éveiller, vous sourire. Le 1er mois aussi bébé est intéressant mais son arrivée et tout ce que ca entraîne de changement, occulte parfois tous ces bons moments, donc n’oubliez pas, oui c’est difficile, mais c’est tellement BIEN (au final) et on y pense avec nostalgie.

J’espère vous avoir un petit peu préparer à l’arriver de votre progéniture 🙂 et vous comment avez vous vécu ces premières semaines ?

5 réponses à « L’arrivée de bébé, un bouleversement inimaginable »

  1. C’est un vrai bouleversement et tout s’apaise généralement quand chacun prend ses marques ! Ce n’est pas évident de passer de deux à trois ! Il faut le temps de s’apprivoiser, de s’acclimater ! La naissance d’une famille, une magnifique épopée !

    1. C’est vrai que ce n’est pas évident de passer de 2 à 3, et j’ai eu une grosse angoisse sur ca 1 mois avant la naissance de mon petit. Maintenant ca va bien, on a prit nos marques et tout roule, c’est pour cela que je peux dire que je regrette de ne pas avoir su profiter de ses/ces débuts.
      Merci pour ton commentaire 🙂

  2. Eh oui, c’est un sacré changement !
    Bébée aussi ne dormait que dans nos bras, mais moi ça me convenait, car Papa était là à vaquer dans la maison (ou le contraire : moi qui fait des bidules, et bébé qui dort sur Papa !). Et je ne me formalisais pas du bazar, je m’en fichais un peu, mon bébé passe avant ma maison !
    Pas moyen de la poser sans qu’elle ne se réveille … Et elle n’a jamais été fan des siestes, même aujourd’hui à 15 mois. Papa arrivait facilement à lâcher prise et dormir avec bébé dans les bras, moi moins … Mais elle nous faisait de belles nuits, on rattrapait notre sommeil ainsi.

    En effet ça passe si vite !! Il faut profiter !!

    1. aaah le bébé pas fan de sieste et qui ne fait que des micro siestes je connais ! Moi je l’appelle Mr 30 min ! ahah car je sais qu’il ne fera jamais plus lol. 30 min par ci, 30 min par là. Mais il me fait également de bonne nuit.
      Pour le bazar, je m’en suis jamais formalisée non plus, je suis quelqu’un d’assez bordélique, mais bon a un moment quand ca s’accumule je peux plus, et la c’était le cas lol.
      Merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *