5 mois après ce que je referais ….


Bébé, Humeur, Maternité, Non classé / mercredi, novembre 28th, 2018

Bonjour !

Aujourd’hui nouvel article humeur. Qui va un peu faire écho à l’article sur l’arrivée de bébé que j’avais rédigé il y a quelques semaines.

Mon petit bout va faire 5 mois dans quelques jours, et je me suis mise à réfléchir à ces 5 derniers mois si bouleversants en tout point de vue. Et en réfléchissant un peu, il y a des choses que je referais sans hésiter et d’autre que je changerais aussi.

Quand je vois mon petit cœur grandir, s’éveiller et s’émerveiller, il y a tellement chose que je voudrais refaire. Comme ….

Le garder dans mes bras, toujours, tout le temps, j’ai l’impression, de ne pas m’en être assez occupé. Comment expliquer, si vous avez lu mon article précédent, j’avais cette impression d’être vampiriser, de ne pas pouvoir être libre de mes mouvements, de ne pouvoir rien faire. Si seulement je n’avais pas eu ce sentiment, peut-être que je n’aurais pas celui actuel de regret, de penser ne pas m’être assez occupé de Nathan (alors qu’il a passé toutes ses journée dans mes bras).

Le faire dormir avec moi. Le pauvre pour une question de place, et de sécurité il à tout de suite dormi dans sa chambre. J’avais tout prévu pour qu’il dorme à coté de moi, sente ma présence, j’avais acheté (naïvement) un couffin que j’avais installé à coté de moi avant sa naissance. Mais la pédiatre de la maternité, m’a fait peur en me disant que ce n’était pas du tout adapté et même très dangereux.

Couffin installé dans la chambre parentale

J’ai voulu mettre son lit à barreaux à coté du miens, mais je n’avais pas assez de place. J’ai dû me résoudre à le mettre dans sa chambre, dans ce grand lit qui encore une fois par sécurité n’avait ni tour de lit, ni réducteur… mon bébé à dû se sentir bien seul et “loin de mon ventre” dans ce lit (j’en pleure rien que d’y penser). Pourtant j’étais présente, toujours, je me levais plusieurs fois par nuit, je le gardais sur moi, sur le canapé dans sa chambre quand il ne voulait pas dormir. Mais j’ai ce sentiment de ne pas l’avoir assez cajolé.

Un grand lit …

 

L’allaitement… alors là j’ai des sentiments très contradictoires… je ne l’ai pas allaité, et je le regrette car je n’ai pas donné le meilleurs pour mon bébé, mais d’un autre coté, je ne le regrette pas vraiment,  avec du recul, j’aurai abandonné l’allaitement, car je n’aurais pas supporté le faite de devoir être disponible 24h/24. Et si j’avais abandonné, Nathan l’aurait surement mal vécu (et moi aussi surement). Alors oui je ne lui ai pas donné le meilleur, mais il n’en a pas souffert non plus et cela reste le principal. Comme vous le lisez je suis partagé.

Chaque cas est différent, chaque situation aussi. Quand je vois des petits nouveaux nés, je pense à cette période avec énormément de nostalgie, et je ne peux pas m’empêcher de me dire que j’en ai pas assez profité.

Même maintenant, j’ai ce sentiment. Par exemple, la semaine on le voit peu, le matin avant la crèche et le soir entre 17h30 et 19h30, ensuite au dodo. Cette semaine avec chéri (il devait être 21h), on avait ce sentiment, au point que chéri me disait “j’irai bien le réveiller pour m’occuper de lui, en profiter”, moi aussi je trouve que le coucher a 19h30 c’est trop tôt, mais comme j’ai répondu à chéri, qu’au contraire, si on le gardait éveiller si tard, etc c’était mal s’occuper de lui… Et on profite de lui à fond le week-end.

Je ne sais pas si vous aussi vous avez connu ce sentiment.

2 réponses à « 5 mois après ce que je referais …. »

  1. C’est aussi ça être maman, c’est cheminer, évoluer, se questionner ! 🙂 Ton ressenti est tout à fait normal car tu veux faire au mieux pour lui. Et je suis sure que c’est ce que tu fais car tu es sa maman et que tes choix seront les meilleurs pour lui. <3

    1. Merci pour ton commentaire, qui me rassure un peu. C’est vrai que je me demandais si c’était normal de se remettre autant en question.
      Merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *